Aujourd'hui, de nombreuses personnes se posent une question : à quoi bon passer tant d'années dans les amphis d'une université s'il n'y a pas d'emploi à la clé ?

Consulter nos articles
Le marché du travail ne se relance pas et l'incertitude règne. Cela dit, les cadres retrouvent la voie de l'emploi. Ainsi, l'informatique et les télécoms se développent, alors que le transport-logistique ou la construction restent des domaines d'activité en mauvaise posture. Outre leur niveau dans la hiérarchie de l'entreprise, une particularité singularise les cadres : leur mobilité. Ce renouvellement rapide est visible autant du point de vue des changements de carrière que des simples déménagements.
Les salariés de haut niveau changent de plus en plus souvent de carrière. Quand ils ne partent pas de leur société, ils n'hésitent pas à déménager. Il est aisé de s'imaginer que le désir de gagner davantage est la toute première motivation poussant un cadre à changer d'entreprise. C'est une idée reçue. D'aucuns désirent travailler dans un secteur plus dynamique, d'autres ne supportent plus l'absence de possibilités d'évolution au sein de leur entreprise actuelle.

Nos articles